Le coût d’un divorce

Vous étiez amoureux, mais maintenant plus rien ne va, et vous désirez vraiment divorcer. Cependant, on vous dit souvent qu’un divorce coûte bien plus cher qu’un mariage. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir combien vous coûtera réellement votre divorce. Dans tous les cas, peu importe le coût que cela aura, si vous avez envie de divorcer vous devez impérativement le faire.

L’avocat

Même si vous avez la chance d’obtenir un divorce par consentement mutuel, vous devrez obligatoirement avoir un avocat pour vous rendre au tribunal. Vous pouvez alors en prendre un pour deux dans le meilleur des cas. Les honoraires de l’avocat peuvent aller de 1 000 € à 4 000 €. Bien évidemment, si le divorce se déroule mal, l’avocat pratique alors des honoraires plus élevés compris entre 2 000 € et 8 000 €. Plus votre divorce sera victime de complications, plus le tarif sera élevé.

Il vous est possible de faire la demande d’une aide juridictionnelle si vous rencontrez des difficultés de paiement.

Les frais de justice

Après les frais d’avocat, vous aurez besoin de régler des frais de justice, mais éventuellement de notaire, d’huissier, etc. Une évaluation de votre maison sera effectuée également si vous avez acheté en commun afin que vous puissiez éventuellement vous partager la somme après la vente, ou rembourser le prêt en commun que vous aviez.

Les enfants

Lorsque vous serez enfin divorcé, le juge va alors éventuellement fixer le montant de la pension alimentaire. Même pour une garde alternée, la pension alimentaire peut être exigée si vos revenus sont plus élevés que ceux de votre ex-conjoint par exemple. En règle générale, c’est souvent la maman qui obtient la garde exclusive des enfants, et le papa a alors le droit de prendre ses enfants les week-ends ou la moitié des vacances scolaires. Bien évidemment, il est aussi possible que les parents se mettent d’accord entre eux pour que la garde soit partagée équitablement. De nombreuses personnes optent pour cette solution, c’est à dire une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre.