Les types d’interventions effectués par le notaire

Le notaire a un champ d’action extrêmement large. Sa mission ne se limite pas seulement aux actes d’authentification et de conservation qui le définissent, mais va encore plus loin. Le notaire est un généraliste du droit. Cette connaissance dans ce domaine lui confère une vision panoramique sur les problèmes juridiques. Ce qui fait de lui un excellent conseiller qui peut intervenir sur plusieurs registres, ceux qu’ils maitrisent parfaitement comme d’autres où on l’attend le moins. Quel que soit son domaine d’action, le notaire remplit toujours une double fonction, une à l’envers de l’Etat et l’autre à l’envers du client (consommateur du droit)

Dans le domaine familial

C’est le champ de prédilection du notaire. Le domaine familial est le secteur où le travail du notaire est le plus sollicité. Les différents dossiers qu’il gère font de lui un élément essentiel. Lecture de testament, droit de succession ou contrat de mariage, etc. tous ces documents passent par lui. L’État attend du notaire qu’il enregistre les testaments, qu’il authentifie les documents et qu’il en assure la conservation pendant un siècle. Le client attend quant à lui que l’authenticité des documents serve à quoi de droit et par-dessus tout que le notaire reste en tout état impartial par rapport à son rôle de conseiller.

Dans le domaine de l’immobilier

Là aussi les services du notaire sont énormément mis à l’épreuve. La vente ou l’acquisition de bien immobilier est souvent source de contentieux, l’enjeu financier étant trop important. L’État attend donc de la part du notaire la perception des taxes et autres impôts suite aux échanges. Il attend aussi de la rigueur dans son travail et un appui face aux formes l’enrichissement illicite. Le consommateur du droit attend toujours quant à lui le travail d’authentification sur les origines du bien, le rôle de conseiller et d’intermédiaire dans les échanges, de veiller à la légalité des échanges et que les documents produits et datés servent à leur fin.

Dans des secteurs moins connus

Le notaire possède aussi les compétences pour intervenir dans le domaine des entreprises, dans le domaine rural et environnemental et dans le domaine des collectivités territoriales. Bien que son expertise soit moins attendue à ce niveau. Son apport dans ces différents secteurs est souvent d’ordre technique. Ses connaissances juridiques sont mises à l’œuvre dans la conception de service ou de mesures accompagnatrices visant à stimuler un secteur peu sollicité.